Ampoules à économies d’énergie : décryptage

    Des ampoules pour faire des économies d'énergie

    Une technologie basée sur le fonctionnement des néons

    Basée sur une technologie mélangeant vapeur de mercure et gaz rares, la lampe émet un rayonnement électromagnétique qui est combinée à une poudre révélant sa blancheur à la lumière. Le système permet donc d’éclairer en continu, en fonctionnant avec les mêmes composants qu’une ampoule classique au niveau du culot. Si les ampoules à économies d'énergie offrent de nombreux avantages, elles mettent un temps supérieur pour atteindre une température plus élevée (comparativement aux ampoules classiques). Ainsi, elle n’atteignent 100% de leur intensité qu’au bout de quelques minutes.

    Durée de vie et consommation : les principaux avantages des ampoules à économies d'énergie

    La première qualité connue des ampoules à économies d'énergie est évidemment la consommation moins importante. Une ampoule à incandescence atteint une puissance de 100 W tandis qu’une ampoule basse consommation se situe aux environs de 25 W. De plus, la durée de vie de ces ampoules est conséquente avec 8 000 à 20 000 heures d’allumage, en sachant que la technologie est moins sensible aux allumages à répétition. Cela est dû à la chaleur moins importante des ampoules. Étant donné leur temps d’allumage, les ampoules à économies d’énergie sont plutôt adaptées pour les pièces à vivre. A l’inverse, les lieux de passage tels que les escaliers ou les couloirs ne laissent pas le temps nécessaire pour que la technologie atteigne sa pleine puissance.

    Des ampoules nocives pour l’environnement mais recyclables !

    Les ampoules basse consommation sont constituées de composants chimiques. Par conséquent, il est fortement recommandé de les recycler pour éviter la pollution des nappes phréatiques. Contrairement aux ampoules à incandescence, le reste des composants est recyclable. Ainsi, de nombreux points de vente mettent à disposition des containers pour récupérer les ampoules usagées. Les filières de recyclage se chargent ensuite de la réutilisation des matériaux. Au regard de la présence de mercure et autres composants nocifs, certaines précautions sont à prendre en cas de casse de l’ampoule à économies d’énergie. Il convient tout d’abord d’aérer la pièce pour diluer la présence des divers gaz puis ramasser les débris à l’aide d’un balai (les morceaux ramassés ne sont pas recyclables).

    Laisser un commentaire