Retour

Bien connaître les prises pour un choix éclairé

Quelle prise choisir ?
Une prise électrique a pour principale fonction de connecter un appareil à une source d’énergie électrique. Parce qu’elle est incontournable dans une maison, son installation est régie suivant des normes précises. Il faut également connaître les différents types de prises électriques afin de mieux choisir et de l’installer correctement.

Les différents types de prises électriques

Les prises femelles (par opposition aux mâles qui désignent les câbles et les raccords) sont réparties en deux catégories, à savoir les fixes et les rallonges, ou encore appelées “prises mobiles”. Les types de prises diffèrent également selon les appareils à brancher.

Souvent, la prise électrique renvoie directement à la prise de courant. Il s’agit d’un point d’alimentation électrique pouvant accueillir n’importe quel appareil électrique à basse tension. Elle est également monophasée afin de correspondre aux besoins domestiques avec une tension de 230 V. Il existe aussi la prise audio et vidéo qui se décline en plusieurs sous-catégories comme les simples avec 2 bornes, les doubles avec 4 bornes, HDMI, composite, etc.

Avec l’avènement des USB, les fabricants ont développé des prises USB permettant de connecter directement l’appareil, sans boîtier : Smartphone, caméscope, appareil photo, etc. Divers autres types de prises sont disponibles sur le marché.

Les différentes installations de prises électriques

Une prise électrique peut être installée en saillie ou encastrée. Si la première correspond à une installation en surface, la deuxième constitue une pose encastrée dans un mur. L’installation d’une prise encastrée est le plus souvent effectuée dans une maison neuve, tandis que celle en saillie permet de rajouter une prise sur un circuit, plus pratique en rénovation.

Si la facilité de pose avantage la prise en saillie, la sécurité optimale se distingue de celle encastrée. Une prise électrique en saillie est reconnaissable à sa goulotte et son boitier directement sur le mur. Pour le modèle encastré, seule la platine de la prise apparaît, tout le câblage et le reste des équipements étant encastrés dans le mur.

Les différentes normes pour l’installation des prises

Chaque prise électrique destinée à un usage domestique est à la fois monophasée et à basse tension, conformément aux normes NF C 15-100. Celles-ci régissent à la fois les catégories et les installations : nombre et type de pièces.

Le nombre minimal de prises dépend de la pièce et de son utilisation :

  • Une chambre accueille au moins 3 prises électriques avec 1 prise de communication.
  • Un séjour de moins de 20 m² doit être équipé de 5 prises.
  • Une cuisine présente 6 prises électriques, dont 4 installées au-dessus du plan de travail. Il faut également réserver 3 prises pour l’électroménager, outre un dispositif différentiel pour le congélateur (30 mA). Aucune prise électrique ne doit être posée au-dessus de l’évier ni des plaques de cuisson.
  • Pour la salle de bain, l’installation est plus délicate avec l’important risque de contact avec l’eau. Ainsi, cette pièce est divisée en 4 volumes pour régler l’installation, outre l’obligation d’un dispositif différentiel de 30 mA pour toutes les lignes.

 

Trouver votre artisan Électricien

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation